Est-il possible de dropshipper des produits sous licence ?

Publié le:
October 12, 2021
- Auteur:
Elysa
- Temps de lecture : 4min
Est-il possible de dropshipper des produits sous licence ?

Toutes activités commerciales ont pour but de vendre non seulement le produit, mais aussi et surtout la marque du produit. Les consommateurs qui achètent en ligne recherchent à gagner du temps et en même temps, la qualité et l’authenticité. Dropshipper des produits sous licence vous oblige à trouver une niche et cibler les clients intéressés par ces produits. 

La vérification de l’authenticité d’une marque : une étape incontournable

Certains consommateurs sont prêts à dépenser des fortunes pour disposer d’un produit authentique. La vérification est donc importante notamment pour les produits de dropshipping. Si vous mettez en vente sur votre site des contrefaçons, que ce soit intentionnel ou non, vous serez inculpé de trafic et encourez des peines et amendes lourdes, car la responsabilité de vérifier l’authenticité de ce vous vendez vous revient. De même, si vous mettez en vente une marque déposée dont vous n’en avez pas la licence, vous allez recevoir un avertissement et serez mis en garde. En cas de récidive, vous serez poursuivi par la loi. 

Par contre, si votre produit de dropshipping n’est pas une marque déposée et n’est muni que d’un logo et d’un texte (un slogan, un mot…), vous pouvez le commercialiser sans souci. Il n’y aura dans ce cas aucun moyen de vérifier l’authenticité de cette marque en question. Le dropshipping de produits sous licence est ainsi plutôt risqué, mais pas impossible. 

Vérifier l’authenticité d’une marque : comment procéder ?

Pour vérifier l’authenticité d’une marque, vous pouvez commencer par effectuer des recherches sur la marque. Vous pourrez trouver sur les moteurs de recherche des informations la concernant : des articles, des images, des informations détaillées… Mais surtout, vous allez sûrement trouver le site officiel de la marque. Si la marque est protégée ou si la procédure d’obtention de la licence vous paraît lourde, l’idéal serait de chercher une autre marque ou un autre article. Vous pouvez également avancer sur les mêmes produits de dropshipping en vous adressant directement au site et y demander, à partir de votre boutique en tant que dropshipper, vers quelle destination pourriez-vous vendre ses produits.  

Connectez-vous à la base d’informations des marques certifiées par l’INPI et voyez si la marque de votre choix y est déposée. Si la demande actuelle est forte, gardez-les sous le coude pour vos futurs approvisionnements. Avant de commencer votre dropship de produits sous licence, assurez-vous que votre fournisseur puisse s’aligner à votre activité. Toutes ces démarches vous préservent et garantissent la sécurité et le développement de votre business. Vous saurez si vous pourrez ou non commercialiser les produits concernés. Quel que soit le produit que vous voulez mettre en vente, il est impératif que vous disposiez des autorisations nécessaires avant de lancer votre dropshipping. 

Le choix du fournisseur pour un dropshipping sous licence de produits 

Si votre choix repose sur le dropshipping de produits sous licence, vous devez vous renseigner sur la législation en vigueur, car il y a des lois qui protègent l’image des sociétés. Et les enfreindre n’est pas vraiment une très bonne idée. Vous risqueriez des poursuites pour atteinte à l’image ou pour usurpation de dénomination qui peuvent vous amener à payer des amendes exorbitantes.  

Pour votre dropshipping de produits sous licence, le choix de votre fournisseur est restreint. En effet, des boutiques comme Shopify commercialisent des produits sous licence alors que d’autres telles que Alibaba, Aliexpress ou Amazon ne le permettent pas. Vous ne pourrez alors plus développer votre activité de dropshipping. Créez une relation de confiance avec votre marque de prédilection et obtenez-y les autorisations. 

Renseignez-vous sur la fiabilité et l’origine de vos produits 

C’est en vendant les produits sous licence que le risque de vendre des contrefaçons augmente. Peut-on faire du dropshipping avec des produits sous licence ? Oui, mais en prenant toutes les mesures nécessaires. 

  • Assurez-vous d’être en règle, car la douane détecte facilement les articles contrefaits.
  • Assurez-vous que le site de dropshipping que vous aurez créé soit fiable ainsi que les grossistes avec qui vous travaillez.
  • Déposez une demande à l’entreprise titulaire des droits de licence. Il y a une grille tarifaire à remplir, car le tarif revendeur est soumis à une quantité précise de produits.   
  • Vérifiez comment allez-vous vendre des produits sous licence en dropshipping en commençant par la forme de distribution (exclusive ou sélective). 
  • Vérifiez d’où provient votre produit, car l’Union Européenne pourrait s’opposer à certaines libertés de circulation de marchandises. Vous pourrez rechercher si votre produit figure sur le marché de l’UE pour aller plus vite. 

Toutes ces précautions doivent être prises si vous projetez réellement de dropshipper des produits sous licence et ce afin de vous préserver des aspects négatifs que votre choix pourrait engendrer. Ceci étant, dans la mesure du possible, cherchez à vendre des produits authentiques, car les valeurs du dropshipping est fondé sur la qualité des produits mis en vente. D’ailleurs, la vente de produits sous licence fait partie des faux pas à éviter pour bien développer et réussir son commerce en ligne. 

Conclusion

Le dropshipping est une forme de vente en ligne qui permet de satisfaire un besoin précis d’un client ciblé. Si la règle générale du dropshipping proscrit la vente de produits sous licence, cela n’est pas impossible et pourrait même générer des recettes conséquentes. Quel que soit votre choix, laissez Minea vous accompagner pour que votre activité connaisse tout le succès qu’elle mérite.

Utilise le adspy gratuit de Minea sur les annonces facebook

Découvre Minea la plateforme pour trouver des produits gagnant

Le e-commerce évolue. Trouve les produits gagnants de toutes les sources de trafic et lance-les sur des marchés et des canaux non saturés.
Retrouve-nous sur nos réseaux sociaux