Ne pas payer de TVA à l’importation en dropshipping, est-ce possible ?

Publié le:
April 6, 2022
- Auteur:
Elysa
- Temps de lecture : 4min
Ne pas payer de TVA à l’importation en dropshipping, est-ce possible ?

Pour exercer le métier de dropshipper, il est possible de choisir parmi différents statuts. Celui de l’autoentrepreneur vous permet notamment de profiter d’une exonération de TVA à l’import en dropshipping. Comment ne pas payer de la TVA à l’importation en dropshipping ? Quelques techniques peuvent vous permettre de contourner un peu la situation et ne payer aucune TVA. 

Maîtriser le principe de la TVA sur l’import en dropshipping

Le dropshipping est une activité e-commerce qui permet à un commerçant à ligne de mieux vendre ses produits. Il n’aura pas à stocker des produits et n’a donc pas besoin d’un fond de démarrage conséquent. Il lui suffit de disposer d’un site pour la vente de ses marchandises. Tout comme les autres acteurs des ventes en ligne, le dropshipper doit s’acquitter de la TVA et des frais de douane s’il se procure des marchandises depuis un fournisseur résident dans un pays hors de l’Union Européenne. 

Comment ne pas payer la tva en dropshipping ? C’est une possibilité qu’on peut envisager à condition de bien connaître et de bien maîtriser le principe du dropshipping et TVA. Tout d’abord, il est essentiel de comprendre quand faut-il payer une TVA et des frais de douanes. Cependant, retenons déjà que depuis 2021, un dropshipper est susceptible de payer la TVA, mais non pas les frais de douane qui sera acquittée par son client. 

Lorsqu’un commerçant commande des produits dans les pays faisant partie de l’UE, il n’aura aucune taxe à payer et son client sera facturé suivant le taux d’imposition de son pays. Ce sera le mécanisme d’autoliquidation qui entrera en jeu. Mais à condition que son entreprise soit également enregistrée dans l’UE. Par contre, lorsqu’il fait appel à un fournisseur hors de l’Union Européenne, c’est-à-dire qu’il fait de l’import en dropshipping, ses marchandises vont essentiellement passer par la douane. 

Éviter légalement la TVA en dropshipping : quelques possibilités 

Pour éviter la douane dans le cadre d’une activité drophipping en 2021, vous devez vous enregistrer dans l’UE et réaliser vos transactions en Europe. Les problèmes de TVA surviennent essentiellement quand vous faites appel à un fournisseur qui n’est pas localisé dans les pays de l’UE, mais dans un pays tiers. Lorsque vous effectuez notamment votre commande en Asie par exemple, vous serez face à des questions de frais de douane et de TVA. Contrairement à vos commandes en Espagne ou en Allemagne, entre autres. 

Si vous disposez d’un autre statut que l’autoentreprenariat, vous avez sans doute envie de connaître les astuces qui permettraient de ne pas payer de la TVA à l’importation en dropshipping. 

  • Acheter ses marchandises en petit colis 

Il s’agit d’une option légale et très simple qui vous permet d’éviter les frais de douane. Vous pouvez faire vos commandes en petits colis plutôt que de faire de grosses commandes. Cela afin de ne pas franchir rapidement les seuils de 150 euros. Cependant, cela peut vous obliger à payer des frais de transport de façon récurrente. 

  • Commander ses produits sur des plateformes étrangères

Pour éviter les taxes, vous pouvez aussi faire vos commandes de marchandises via des plateformes étrangères. On cite notamment Alibaba ou AliExpress. Attention toutefois à ce que le prix d’un colis ne dépasse pas les 150 euros. Dans ce cas précis, le produit peut être plus cher que si vous l'achetez dans un pays de l’UE avec les frais de douane et autres taxes. 

  • Faire ses emplettes depuis un entrepôt européen 

Différentes entreprises vous permettent déjà de profiter de cette possibilité. Vous aurez des produits importés, mais via un entrepôt en Europe. Il y a donc un intermédiaire qui se charge de l’expédition de la marchandise depuis le pays exportateur. 

  • Ne pas indiquer la valeur exacte de ses produits 

Une astuce qui se fait également est de ne pas mentionner le prix exact, même si elle n’a rien de légal. En indiquant une fausse valeur, on va donc illusionner la douane. Étant donné que la douane ne pourra pas définir le prix de la marchandise si elle n’ouvre pas le paquet, cela peut être envisagé. Toutefois, cela présente un important risque qu’il ne faut pas minimiser. 

Le paiement de la TVA en dropshipping en tant qu’entrepreneur

Si vous vous positionnez en tant que dropshipping product importer et que vous exercez en tant qu’autoentrepreneur, vous n’êtes pas généralement assujettis à la TVA. Les procédures de création d’entreprise en tant qu’autoentrepreneur sont particulièrement allégées afin d’encourager les jeunes et les porteurs de projets à se lancer. 

La TVA en importation du dropshipping pour un autoentrepreneur est à priori payée par le client final ou le prestataire qui s’occupe de la livraison. Cependant, un autoentrepreneur en dropshipping peut être exigible à la TVA si son chiffre d’affaires dépasse un certain seuil. Il devra dans ce cas facturer une TVA de 20% pour chacune de ses ventes. 

Afin d’en maîtriser un peu plus sur le sujet, vous devez vous renseigner sur l’import duties for dropshipping. Ce sont les droits de douane et TVA. Ces valeurs peuvent avoir un impact sur vos ventes et donc sur votre CA. 

Conclusion 

Minea est un outil de recherche des produits parmi les plus prisés en dropshipping pour dépasser largement vos concurrents. Rapide et intuitif, il vous épargne votre temps et peut être utilisé sur tous les appareils. Source infinie de produits gagnants, il recense toutes les publicités Facebook, tous les placements de produits des influenceurs, etc. 

Utilise le adspy gratuit de Minea sur les annonces facebook

Découvre Minea la plateforme pour trouver des produits gagnant

Le e-commerce évolue. Trouve les produits gagnants de toutes les sources de trafic et lance-les sur des marchés et des canaux non saturés.
Retrouve-nous sur nos réseaux sociaux